Wizo

WIZO Belgique & Luxembourg

La WIZO – organisation internationale de Femmes sionistes – a été fondée à Londres en 1920 par Rebecca Sieff. Il s’agit d’un mouvement féminin apolitique et bénévole qui, en tant qu’ONG, a un statut consultatif à l’Ecosoc (Nations-Unies) et à l’Unicef.

A l’occasion de l’anniversaire des 60 ans d’Israël, l’Etat d’Israël a decidé d’octroyer à la WIZO le prestigieux Prix  ISRAEL. Ce prix est décerné aux citoyens ou organisations qui ont fait preuve d’excellence dans leur domaine. La WIZO s’est vue attribué cette distinction en reconnaissance du travail accompli pour développer et améliorer les conditions de vie dans la société israélienne.

 

Les objectifs de la WIZO

Veiller au bien- être des enfants, de la naissance à l’âge adulte, des femmes et des personnes âgées.

Promouvoir le statut de la femme en Israël.

Renforcer le lien entre l’Etat d’Israël et le Peuple juif à travers le monde.

Accompagner les nouveaux immigrants dans leur intégration.

 

En Israël

La WIZO dispense son aide à toutes les couches de la population, quelle que soit son origine et sa religion, du berceau au 3 ème âge.

Etant une organisation de femmes, la WIZO concentre son action sur la promotion des droits de la femme ainsi que son bien-être. La palette d’activités ouvertes à toutes est très large : encourager les femmes à s’engager dans la politique, développer des projets de lois visant à améliorer les droits de la femme, organiser des fêtes de bat/bar Mitzva pour des enfants isssus de familles mono- parentales à revenus modestes ainsi que des vacances pour des mères célibataires et leurs enfants.

De nombreux outils sont mis en place pour lutter contre la violence familiale :des lignes d’assistance par téléphone, des refuges pour femmes battues, des centres de prévention et de traitement de la violence familiale…

La WIZO se doit aussi de parer à l’urgence de l’actualité. Elle a inauguré dernièrement une crèche blindée, anti-kassam, à Sderot. Elle offre également des services d’accompagnement psychologique pour le personnel enseignant de la ville.

 

En ce qui concerne les structures d’accueil des jeunes enfants, il y a environ 160 crèches à travers Israël qui prennent en charge 14.000 enfants âgés de 6 mois à  4 ans. Tous les programmes de la WIZO pour la prime enfance prônent l’égalité des sexes, la tolérance et la protection de l’environnement. Les crèches garantissent aussi aux enfants un accès à la meilleure éducation quelles que soient leurs origines socio-économiques, géographiques ou religieuses.

La WIZO compte aussi des structures d’accueil spécifiques : Neve Wizo, qui accueille des enfants (une fratrie n’est pas divisée) qui par ordre judiciaire ont été séparés de leurs parents ; des centres thérapeutiques qui accueillent des enfants de familles dysfonctionnelles ; des clubs de loisirs qui sont ouverts aux enfants et aux parents issus de milieux defavorisés ou nouvellement immigrés.

La WIZO offre une panoplie de services pour l’éducation, la réhabilitation et l’aide aux jeunes en détresse. Il existe tout un réseau d’écoles et de villages de jeunes (internats), des refuges pour jeunes filles en détresse ainsi que des dizaines de clubs de jeunes à travers le pays.

L’esprit WIZO englobe les idéaux sionistes, la tolérance et le respect de l’individu avec un accent particulier mis sur l’enseignement et le leadership. Les étudiants sont encouragés à participer de manière active a la vie dans les communautés locales.

Pour les personnes âgées, la WIZO organise des activités sociales, a mis en place des services d’assistance par téléphone pour lutter contre l’isolement, organise des séminaires de rencontres. Il y a aussi une maison de retraite à Tel-Aviv.

Quant aux nouveaux immigrants, la WIZO a toujours été à l’avant-poste pour l’aide à l’intégration. Elle organise des cours de langues pour seniors, met en place des projets pour aider les jeunes immigrés à faire face aux difficultés scolaires, notamment dans les classes terminales.La WIZO encourage l’empowerment des femmes et participe au projet ADISSIA, une organisation d’Afula, qui regroupe des femmes éthiopiennes qui font de la broderie traditionnelle. Leurs travaux sont vendus en Israël ainsi qu’à l’étranger. Les bénéfices sont redistribués aux femmes.

 

Fédération Belgique et Luxembourg

 

La WIZO comprend des sections dans les principales villes de Belgique.

Le but de nos actions et activités est de rassembler des fonds afin de co-financer nos différents projets en Israël. Vous pouvez faire un don ou faire un leg ou testament au nom de la WIZO.

Toutes les activités sont ouvertes aux membres et sympathisants.Les activités varient suivant les sections et nous encourageons celles qui désirent démarrer une nouvelle activité à prendre contact avec la responsable de section.

La WIZO s’implique aussi activement dans différentes organisations de lobbying en Belgique. Elle est membre de l’Organisation sioniste de Belgique (OSB) et du Conseil des Femmes juives de Belgique (CFJB). Elle compte des déléguées au sein du Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CffB) et du Vrouwenraad. Il est primordial pour une organisation aussi impliquée en Israël pour le bien-être des femmes et des enfants , d’être aussi présente en Belgique sur le terrain, pour citer en exemple les réalisations et projets-pilote de la WIZO en Israël. La Fédération Belgique-Luxembourg est aussi représentée au Conseil Européen des Fédérations WIZO (CEFW) qui a pour but , au niveau européen, de lutter contre la désinformation relative à Israël, de défendre les droits des femmes et des enfants, de lutter contre toutes les formes de racisme, antisémistisme et xénophobie. Le CEFW envoie des déléguées au Conseil de l’Europe, à la Conférence internationale des organisations non gouvernementales au Conseil de l’Europe (OING)  et au Lobby européen des femmes.

 

Wizobrussels@hotmail.com

Tel   02 538 76 66

Wizoantwerp@skynet.be

Tel   03 239 05 71